PSH

Judo FauteuilA jouer sur les mots, j’ai vécu cette euphémisation :

  • Infirme,
  • invalide,
  • handicapé (avec un h aspiré qui m’énerve),
  • personne handicapée,
  • travailleur handicapé.

Et récemment « personne en situation de handicap ». Sans doute ceci permet de distinguer la personne de la situation, … sauf à se laisser rattraper par les acronymes PSH, PMR, TH, UMPS qui ruinent nos efforts.

Share

et cætera tout !

En ce moment, à la maison, c’est la mise en boite garantie dès qu’on termine une phrase par « quoi ! ». Du genre « c’est évident, quoi ! »

D’autres ont de belles expressions pour terminer leurs phrases :

Share