Baisse de la hausse

Nous assistons ces derniers jours à une inflation dialectique digne de la planète Shadock. Enfin, je me comprends, il n’est pas certain que le terme soit approprié, mais il révèle une « tendance lourde » du PAF, en cette période électorale.

Souvenez-vous,le 26 mars sur France Info, Nicolas s’est déclaré satisfait d’une « baisse tendancielle de l’augmentation du nombre de chômeurs » pour le mois de février 2012. Ben tiens, + 6 200 personnes totalement privées d’emploi, c’est vraiment un excellent résultat ! Écarté le spectre funeste des 3 millions de chômeurs, vive la sortie de crise !

Et puis là, aujourd’hui, rebelote. Frédéric Van Roekeghem, directeur de la branche maladie de la Sécurité sociale, annonce aux Échos une bonne nouvelle : Le «trou» augmente moins vite que prévu. Chouette ! Certains journaux titrent « Le trou de la Sécurité sociale s’est réduit en 2011 » …   Ben oui, plus ça augmente moins vite, moins ça baisse plus vite (parole de Shadock).

Pompez !

Share

Pauvre comme Job

« Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni ! » (Job 1:21, trad. L. Segond).

Job, l’Éternel, le grand Satan, l’épreuve, … et le pardon ?

Steve, ce marketeur visionnaire, est devenu une icône, et beaucoup magnifient son charisme, son leadership. Bientôt, on apprendra dans les écoles que Jobs étaient un leader charismatique, qui a transformé le monde en nous permettant de satisfaire au désir, assouvir le besoin, combler la béance.

Et bien, je suis presque d’accord avec ça : il a très habilement réussir à rendre indispensable à nos enfants ce que nous jugeons inutile, et que nos parents n’imaginaient même pas !

En plus, c’est un « intégrateur vertical » plutôt génial. Qu’importe si tout le monde l’a copié depuis (enfin je me comprends : ça n’importe pas du tout à la société Apple, qui court de procès de contrefaçon en procès …), le fait est que la firme a toujours innové, de la conception à la distribution, en sous-traitant la production.

Et c’est là, au chapitre du management, que je suis en colère. On lira avec intérêt et mêlé d’effroi un article récent du Nouvel Observateur « La face cachée d’Apple » (15 mars 2012, n° 2471), qui dénonce, après d’autres, les excès de la firme à la pomme et de son défunt patron envers les sous-traitants chinois.

Et puis il faut bien citer cet article d’Olivier Cimelière, qui rappelle que le « génie » était également un tueur : « Steve Jobs était un patron pouvant être odieux, manichéen et évacuant sur le champ tout salarié lui déplaisant. Dans son logiciel interne, l’humain était réduit à la portion congrue ». Pomme-Q.

Tim Cook semble mieux incarner le slogan : Think different !

Share

Verre à talon

L’autre jour, Damien m’a fait découvrir la revue « Clés » et je dois dire que je n’ai pas été emballé par la formule. Le magazine, sans doute éclectique, nous invite à « retrouver du sens », et pourtant je me suis perdu dans le dédale de ses nombreuses rubriques, Je n’ai pas compris le sens de tout ça, mais cest pas si grave.

Une belle surprise toutefois, la découverte des créations de Guiseppe Zanotti, chausseur, qui a réinventé la chaussure à talon, justement sans talon. Incroyable !  En cherchant un peu sur le net (« no heel »), j’ai également trouvé les créations de Antonio Berardi, probablement plus réussies encore. Je n’ai pas encore croisé de belle ainsi chaussée, j’ai hâte !

En passant la souris sur l’image, vous allez découvrir quelle association d’idée m’est venue. Faut-il que j’en parle à ma psy ?

Tiens, ça me rappelle autre chose : Jérémie, enfant, parlait de « verres à talon ». J’imagine le « verre sans talon », flottant à 14 cm au dessus de la table.  Ce jour là, promis, j’arrête.

Share