L’Enfer et le Paradis

Un rabbin discutait avec le Seigneur du Paradis et de l’Enfer.

« Je vais vous montrer l’Enfer », dit le Seigneur. Il emmena le rabbin dans une pièce où se trouvait une grande table ronde. Autour, des gens affamés et désespérés. Au milieu de la table trônait un énorme plat en sauce qui sentais si délicieusement bon que le rabbin saliva. Chaque personne avait une cuiller à très long manche. Si les longues cuillers atteignaient le plat, leurs manches étaient plus longs que les bras des convives, ce qui les empêchait d’amener la nourriture à leurs lèvres. Personne ne pouvait manger. Le rabbin vit bien que ces gens souffraient terriblement.

« Maintenant, je vais vous montrer le Paradis » dit le Seigneur. Ils entrèrent dans une autre pièce, exactement semblable à la première : même table ronde, même plat de victuailles. Comme précédemment, les convives étaient munis de cuillers à trop long manches, mais là, tout le monde était bien nourri, grassouillet, joyeux et bavard. Le rabbin ne comprenait pas. « C’est simple mais ça demande certaines qualités, expliqua le Seigneur. Dans cette pièce, vous voyez, ils ont appris à se nourrir les uns les autres ».

Ce vieux récit hassidique est cité par Irvin Yalom in « La malédiction du chat hongrois ».

Share

Le sperme se fait rare

SpermeJe lis ça, je me dis « ah bon ? ».

Selon les spécialistes, il faut se rendre à l’évidence : ça devient de plus en plus rare. L’âge ? La fatigue ? Non, ne prends pas ça pour toi !

Selon  les études il s’agit : du stress, du tabac, de l’alcool, des micro-ondes, du WiFi, des téléphones portables, de Paris, de l’obésité, de la précarité, de l’UMP, du PS, des syndicats, de la famille, de hérédité, de … De la vie quoi ! Quand même, un bon tiers des spermatozoïdes ont fichu le camp depuis 50 ans !

En tant que coach, je me questionne sur une éventuelle méconnaissance. … Je dors avec mon ordi, mon mobile est allumé 24/7, je fume, je picole et j’habite Lyon … Non, décidément, cette histoire ne me concerne évidemment pas. Ouf soit loué !

Alors, que faire ? Comme le suggèrent les sources, discuter du bien fondé de l’info, du caractère « scientifiquement non prouvé » des études cliniques ? Banco, ça me rassure ! Ou alors se dire que c’est partout pareil (sauf, parait-il au Danemark) ? Magnifique !

Une option : je me dis que maintenant ça a (pour moi) une importance toute relative …

Share

S’aimer … (Luc Besson)

Après Parler à mon père qui m’avait bouleversé, voilà une autre pépite, offerte par Brigitte :

Alternativement, voici un autre lien : http://arabeevideo.com/video/4278_S8217aimer-film-de-Luc-Besson-avec-Jamel-Debbouze-Angel-A

Merci ma très chère collègue !

Je vois d’ici mon psy qui se marre, j’en reprends pour 2 ou 3 séances, garanti !

 

Share

Handicap visuel : appel à projets

J’en ai rêvé, vous pouvez le faire ! (Yes, you can !).

Je suis malvoyant, et épris de techno. L’annonce par l’INRIA de son système de vision FlyViz à 360° me rappelle mon vieux rêve. Je n’ai jamais vraiment imaginé d’avoir « des yeux derrière la tête », mais devant, ça m’arrangerait plutôt !

Pour dresser les grandes lignes du projet, l’idée est de développer un dispositif autonome d’aide à la vision, autour des ingrédients / fonctionnalités suivants :

  • une webcam + un système de traitement de l’image en temps réel, qui permette un grossissement de l’image de 5 à 10 fois dans un champ lointain, et en même temps qui autorise une vision périphérique minimale. Une sorte de zoom progressif, maximal au centre de visée et minimal sur les bord.
  • un système de visualisation (genre affichage tête haute, trop classe !) qui reste ouvert sur le reste du monde.
  • le tout (genre casque ?) assez léger pour courir, faire du vélo, du ski, avec une autonomie de 8 heures.

You can ?

Share

L’info de la nuit …

Etat palestinienVendredi 30 novembre, 5 heures.

France Info et mon radio-réveil, alliés de circonstance, m’infligent un traumatisme violent … : « C’est l’info de la nuit, Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo auraient trouvé un accord à l’amiable ».

Alors là, pour un choc, c’est un choc ! J’en tombe de mon lit ! Centre 15, pompiers, urgences saturées, le médecin régulateur, les yeux rougis par 23 heures de garde, m’oriente vers le pavillon X ….

Moi qui, la veille, n’avait pas eu l’énergie suffisante de veiller pour suivre – en direct – les délibération de l’ONU ; d’entendre – enfin – la reconnaissance planétaire de l’ « État palestinien ». Me voilà abasourdi : DSK, déchu, a volé la vedette médiatique au plus important, à l’essentiel !

France Info, tu déconnes.

Share