Neige # 6 – Le changement c’est maintenant !

Neige à Paris

(c) Le Pariesien – LP / OLIVIER ARANDEL

Je ne sais pas pourquoi la neige suscite tant de billets sur www.volja.fr. Il suffit de taper « neige » dans le formulaire de recherche, et déjà 5 articles vous mènent vers mes humeurs massacrantes à ce propos …

Il faut dire quand même que c’est un beau sujet, qui nous replace au cœur de notre impuissance : un événement climatique, externe à notre sphère d’influence, qui nous perturbe grandement. Que rêver de mieux pour explorer nos ressentis et comportement individuels et collectifs, en réponse à l’incertitude ?

D’emblée, disons-le : rien n’a changé : « Que font-ils ? », « Pourquoi n’ont-ils pas salé, déneigé ma rue, le parcours que j’emprunte chaque jour pour me rendre à mon (trop mal payé et incertain aussi) travail ? ». Près d’un Français sur 2 considère que le gouvernement (la ville, la région …) n’a pas anticipé l’intempérie, n’a pas mis en place les mesures qui s’imposent. En prenant le train mardi dernier au petit matin, un homme que je ne connais pas m’accoste et me dit « Ah, voilà la France ! Les routes ne sont même pas dégagées. Ils sont nuls ! ».

Pourtant, une petite lueur d’espoir me retient à la vie malgré le froid saisissant, la neige et les pluies verglaçantes. Pour la première fois je crois, j’entends les « services de l’État » assumer leurs moyens limités, décrire les priorités et l’utilité de leurs actions, encourager les citoyens à la solidarité. Fini le « c’est intolérable » de l’appareil d’État …

C’est ça le changement ? Alors, oui, maintenant ! Si nous pouvons y gagner un peu de respect pour le travail de nos fonctionnaires et vacataires qui consacrent leurs nuits à nous rendre la vie un peu plus facile au petit matin, alors je suis heureux de payer des impôts. Et reconnaissant qu’ils fassent du mieux possible ; et compréhensif que ma rue, où vit un vingtaine de familles, soit déneigée seulement dans l’après-midi …

Share

One pound fish – re-beurk

Vous avez peut-être raté gang-burk-syle, mais vous ne pourrez pas échapper à 1 pound fish (déjà 15 millions de hits, dont le mien …).

A l’origine, un pakis aux halles à Londres, qui fait le malin avec ses potes :

Au final, une vidéo plutôt bien packagée.

« Come on, lady, six for five, one pound fish ».

Nous vivons une époque tout à fait formidable !

 

Share

Une maman, un papa ?

La grande manifestation d’hier nous interpelle à nouveau sur la question de la famille (j’ai failli écrire Famille, mais n’est-ce pas un peu exagéré ? Cy nous le dira). Ils étaient bien nombreux, ont-ils pour autant raison ? Seront-ils aussi nombreux le 27 pour apporter leur point de vue complémentaire ?

Ils nous disent « Un papa, une maman, tout simplement ». Ils ont raison ! L’État et le législateur ont bien trop délaissé cette question essentielle ! La Loi est bien trop permissive, il faut réagir !

Quelques idées me viennent :

  • Le divorce, qui prive les enfants d’un nid d’amour où papa et maman sont aimants et aidants, devrait être pénalement sanctionné, au lieu de simplifier les procédures amiables ;
  • La famille monoparentale, où seule maman (le plus souvent) prend soin des petits devrait être sévèrement réprimée, par exemple en supprimant les allocations de parent isolé ;
  • L’orphelinat, misère suprême pour nos chers petits, doit être impérativement et rapidement aboli. Fermons ces déserts relationnels, interdisons aux parents de mourir, de se séparer, d’être faibles sans la conscience du traumatisme qu’ils infligent à leur innocente progéniture.

Mais vous n’êtes pas obligé(e)s de me croire !

Share

Gangnam style beurk

Je le dis tout net, je n’aime pas !

Mais je ne peux quand même pas vous laisser faire semblant d’ignorer ce phénomène médiatique planétaire : plus de 1 milliard (oui, milliard) de hits sur la vidéo …

Je vous laisse vous faire votre propre idée…

Share

Installer Flash Player sur Android 4.1x Jelly beam

Flash Player n’est plus natif sur Android 4.1x et c’est un vrai souci si vous voulez suivre la position des concurrents du Vendée Globe sur votre tablette…

Une solution existe pourtant :

  • Autoriser l’installation d’applications provenant de sources inconnues. (paramètre / sécurité / Sources inconnues)
  • Télécharger l’application ici
  • Installez l’application (APK) sur votre mobile ou tablette.
  • Et redémarrez votre mobile / tablette

Enjoy !

Share

En 2013, je renonce …

… à contiunuer à utiliser Outlook, et je « bascule » sur Gmail + Google agenda. Advienne que pourra !

Ce faisant, je renonce aussi :

  • A garder tous mes mails sur mon disque dur,
  • A la confidentialité de mes données,
  • A gérer 10 boites mails différentes, maintenant toutes concentrées sur Gmail.

Il faut dire que l’usage du mobile (Samsung Galaxy S2) et de la tablette (Asus Transformer Infinity TF700T) me ravit ! Il est bien possible que je renonce aussi à avoir un PC en 2014 … Surtout si Office pour Androïd sort au printemps comme promis.

En attendant, voici quelques trucs et astuces que je découvre au fur et à mesure de cette transformation, et que j’ai plaisir à partager :

  • Gestion des tâches

J’avais pris l’habitude, sur Outlook, de gérer mes tâches comme des rendez-vous. Facile puisque l’écran « en retard » s’affichait à chaque ouverture de Outlook. Sur Google agenda, là, c’est pas pareil : un rendez-vous est un rendez-vous, et s’il est passé c’est trop tard. Il faut donc utiliser « Tâches » qui marche bien, mais qui n’est pas inclus dans les applis Calendar d’Android. J’ai donc installé GTasks qui synchronise (plutôt efficacement) les tâches de Google. Par contre, je n’ai pas encore trouvé comment ajouter un rappel… (à suivre)

Share