Golden handshake

Pour son arrivée chez Sanofi, Olivier Brandicourt touchera jusqu’à 4 millions d’euros. Ce « bonus de bienvenue » choque gouvernement et syndicats. Pourquoi donc ?

Oui, bien sûr, c’est beaucoup d’argent : environ 1 an de salaire de ce cadre dirigeant. Et puis on parle aussi de stock options et autres avantages, qui pourraient totaliser 9 millions d’euros. Tout ça pour attirer une pointure, qui a soit-disant fait ses preuves chez Bayer. « Mit Speck fängt man Mäuse ».

Les « sans dent » reprochés à François ont beau râler : « Zlatan » a été transféré au PSG pour un montant de 20 millions d’euros pour trois ans. Il touche un salaire de 9 millions d’euros par an. Combien d’emplois, quelle richesse génère-t-il ?

Ce serait une bonne idée de remettre les pendules à l’heure.

Share

Doubs, je doubte

Si je ne peux que me réjouir de cette (très maigre) élection de Frédéric Barbier dans le Doubs, je suis ce soir en proie à un très sérieux doubte. Je suis à la fois triste et inquiet.

Je ne m’attendais pas à une victoire écrasante de Frédéric Barbier. Je me rappelle l’élection présidentielle de 2002, on n’en est plus là… Le front républicain a vécu, et mouru.

Depuis, il y a le ni-ni, le tango, les luttes intestines, et finalement la déroute de cette droite qui se dit républicaine, alors que ses électeurs se tournent vers le front bleu marine. A quelques centaines de voix près, c’est passé tout près. Et je me dis ça aurait sans doubte été pareil si Charles Demouge avait été seul face à Sophie Montel ?

On est mal barrés…

 

Share