Archivage sur un site web ?

Votre ordi brûle, s’écrase, coule, est volé ; c’est grave ? Vous avez perdu quoi ?

La dernière sauvegarde de votre ordinateur, elle date de quand :

  • A : Il y a 5 minutes ?
  • B : Hier soir ?
  • C : Le mois dernier ?
  • D : Je ne me souviens plus,
  • E : Euh, il faut sauvegarder quoi ?

Ceux qui répondent « Euh ? » sont de très mauvaise foi. On l’a dit, redit, répété : sauvegardez vos fichiers perso ! Souvent ! Parce que l’ordi peut brûler, s’écraser, couler, être volé, … être infecté par un virus, rançonné par CryptoLocker, …

Vite fait, je veux partager ici ma stratégie de sauvegarde de mes données.

  • Mes fichiers d’archives ( = les fichiers que j’utilise très rarement) sont stockés sur un disque dur physique (chez moi) ET sur le « Cloud » (Drive, DropBox, Hubic, … ) en mode « non synchronisé »  : je pourrai les récupérer si besoin ;
  • Mes fichiers actifs ( = ceux que j’utilise fréquemment) sont synchronisés sur le Cloud : je peux y accéder depuis n’importe quel ordi, depuis mon téléphone mobile ;
  • Tous les soirs, j’effectue une sauvegarde non synchronisée de mes fichiers actifs : j’utilise Cobian BackUp (gratuit) pour copier les fichiers sur l’hébergement d’un de mes sites internet. Si CrytoLocker passe demain matin, je rigole (bon, ça ne me fait pas rire parce que je vais avoir quelques heures de boulot, mais je sais que je retrouverai tout).

cyjung-ecrire-lesbien Au fait, pourquoi appeler cet article « archivage », plutôt que « sauvegarde » ? En écho à l’excellent article de Cy Jung « Un site Web peut-il constituer une archive ? » Moi, je fais l’inverse 😉

Pour le fun, voici sa « home page », en avril 2001. Vous avez dit droit à l’oubli ?

Share

Vendée #2

Jeudi soir, j’étais tout excité d’avoir pour la seconde fois de ma vie « passé la ligne » virtuelle. Et j’avais une très grande envie de raconter mes 10 premiers jours de mer, mes joies et mes erreurs, le pourquoi du comment, ce qui a dégradé mon classement, comment petit à petit je reviens dans la course. J’étais dans un état d’esprit à mi-chemin entre justification et rodomontade.

passer-la-ligneEn réalité, je suis vexé. Passé le Cap Finistère dans les 100 premiers, j’ai succombé aux chants des sirènes portugaises et marocaines qui promettaient des surfs vertigineux. Elles ont tenu parole, mais passé les Canaries il m’a fallu revenir sur … mer. J’ai perdu une bonne journée à me remettre en ligne avec les premiers, et me retrouver en 200 000ième position. J’ai beau me répéter que le mode de calcul est débile, ça m’a plombé.

Après 2 semaines de course, j’ai plus de 36 heures de retard sur les premiers. Ça m’inspire deux réflexions que je souhaite partager.

La première : est-ce que ça vaut la peine de continuer, alors que la victoire est impossible ? Les sponsors des coureurs réels doivent se poser cette question là : ils ont répondu et continuent à répondre  « oui ». C’est aujourd’hui « la primaire de la droite et du centre » : les 7 candidats et leurs partisans répondent également « oui ».

Alors, persévérer.

La seconde : « Ceux qui sont devant, si on marche dans leurs traces, on ne les rattrapera jamais ». Une copie, même si elle est remarquablement fidèle, n’existe qu’en référence à l’original. elle ne le dépasse jamais.

Alors, innover, oser.

Share

Hue ! Beau gosse !

hugo-bossLa blagounette est facile…

Hugo Boss est ce superbe voilier skippé par Alex Thomson. Vous savez, Alex, celui qui se jette à l’eau en costard, du haut du mat de son magnifique bateau noir !

Bon voilà, malgré son allure très « british » et grâce à ses foils, il est confortablement* installé en tête du Vendée Globe.

Un autre BG sur le VG Virtuel : je pointe ce soir à la 315ème place.

Hue !

* : confortablement est un euphémisme, car ça tape fort dans un 60 pieds lancé à 20 nœuds.

Share

Vent des Globes, c’est parti !

Voilà, c’est reparti. Vincent Riou a pris un départ magnifique.

Pour volja, ça a été plus laborieux : 150 000ème après une heure de course, nous voilà dans le top 10 000 à la tombée de la nuit. Cap au 245, 14 nœuds, je vais me reposer.

Le cap Finistère demain matin, et puis cap au sud ! Les prochaines semaines s’annoncent éprouvantes ! Je vous tiendrai au courant !

161106-vg

Pour mémoire : volja a terminé à la 604ème place en 2008.

Share