Mal barrés

Il en est de l’Etat comme de l’édition précédente de l’América’s Cup … mal barré !

Retour en arrière :

2003, Le challenger Alnghi écrabouille Team New Zeland 5-0, et ramene l’aiguière d’argent en Europe pour la première fois depuis sa création en 1851 dans les eaux britanniques. Skipper : Russell Coutts qui a gagné les deux précédentes éditions en 1995 et 2000 avec le syndicat de la Nouvelle Zélande.

2007 : Alinghi remporte à nouveau, contre Emirates Team New Zealand : 5-2. Le team est mené par Brad Brad Butterworth, aussi ancien de Team New Zealand et tacticien de l’édition précédente…Mal barrés

2010 : Après quelles régates sur le tapis vert, la coupe se disputera sur multicoque, en 2 manches. C’est pas le tout d’avoir de l’argent, il faut un excellent barreur aussi : Loïc Peyron est recruté à la barre, mais Bartarelli la lui prend des mains pour … perdre 0-2 contre BMW-Oracle et ses voiles rigides. La belle excuse !

2013 : « Léonarda doit choisir entre sa famille et ses études »… Nous sommes mal barrés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *