Mal barrés

Il en est de l’Etat comme de l’édition précédente de l’América’s Cup … mal barré !

Retour en arrière :

2003, Le challenger Alnghi écrabouille Team New Zeland 5-0, et ramene l’aiguière d’argent en Europe pour la première fois depuis sa création en 1851 dans les eaux britanniques. Skipper : Russell Coutts qui a gagné les deux précédentes éditions en 1995 et 2000 avec le syndicat de la Nouvelle Zélande.

2007 : Alinghi remporte à nouveau, contre Emirates Team New Zealand : 5-2. Le team est mené par Brad Brad Butterworth, aussi ancien de Team New Zealand et tacticien de l’édition précédente…Mal barrés

2010 : Après quelles régates sur le tapis vert, la coupe se disputera sur multicoque, en 2 manches. C’est pas le tout d’avoir de l’argent, il faut un excellent barreur aussi : Loïc Peyron est recruté à la barre, mais Bartarelli la lui prend des mains pour … perdre 0-2 contre BMW-Oracle et ses voiles rigides. La belle excuse !

2013 : « Léonarda doit choisir entre sa famille et ses études »… Nous sommes mal barrés…